Balisage de la Via Lemovicensis

La Voie de Vézelay est empruntée par les Belges, les Hollandais et les Français du Nord. Beaucoup de Parisiens commencent leur chemin à Vézelay, en Bourgogne, qu’ils rejoignent en train via la gare d’Avallon. On désigne souvent la Voie de Vézelay par « Via Lemovicensis », ce qui signifie voie limousine ou Voie de Limoges. Voici les chemins que je vous présente sur ce site :

En « amont » de Vézelay

De Vézelay à Gargilesse

De Gargilesse à Saint-Jean-Pied-de-Port

  • La partie sud de la Via Lemovicensis va de Gargilesse à Saint-Jean-Pied-de-Port (que j’ai suivie en 2011).

De Vézelay à Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénnées), la Via Lemovicensis fait 884 km (923 km par Nevers).

Guides de la Voie de Vézelay

En amont de Vézelay, je vous recommande l’itinéraire « pèlerin » tracé par l’association RP51. Leur site propose un petit guide avec des adresses pour passer la nuit et des informations pratiques indispensables. Cette alternative « pèlerine » au GR654 n’existait que jusque Reims lorsque j’ai fait le chemin. Elle est désormais tracée et balisée jusque Vézelay, et passe par Troyes, ville historique du chemin.

Pour la « Via Lemovicensis », j’ai suivi le « guide Chassain », qui décrivait l’itinéraire (par Bourges ou Nevers puis jusqu’aux Pyrénées), les hébergements et les étapes historiques. Le tout accompagné de cartes IGN au 50.000ème et avec des feuillets détachables : un extraordinaire travail réalisé par les époux Chassain ! Malheureusement, ce guide n’a plus été édité depuis 2012, pour des raisons assez obscures.

Guide Lepère, Voie de VézelayIl reste le Guide Lepère. Son tracé était légèrement différent de la Voie Historique balisée, à l’époque où je parcourais le chemin, mais ce guide a le mérite de l’ancienneté, et il bénéficie d’une communauté de lecteurs active pour proposer des mises à jour.

Miam Miam Dodo, Voie de VézelayLe guide Miam Miam Dodo sur la Voie de Vézelay est paru en janvier 2015, mais je n’aime pas du tout les cartes de ce guide  (des cartes IGN sont indispensables en complément). Il peut par contre s’avérer utile pour le ravitaillement et les hébergements.

Certains suivront le guide de Jean-Yves Grégoire, publié chez RandoEditions et facile à trouver en librairie.

Son itinéraire est assez proche de celui des époux Chassain, mais il est nettement moins détaillé (plusieurs personnes se sont perdues au départ de Vézelay).

Pas de balisage régulier ni de mises à jour téléchargeables. Par contre, ce guide décrit bien l’étape entre Avallon (gare SNCF) et Vézelay.

Il existe également un tracé GPS « Open Runner ».

Autres routes et voies

Au départ de Vézelay, il existe d’autres guides et d’autres routes vers Saint Jacques de Compostelle :

Avant 2000, par manque d’infrastructure sur la Via Lemovicensis, beaucoup de pèlerins prenaient la direction du Puy en Velay, où ils retrouveront la Via Podiensis, plus fréquentée et fort bien équipée. Notez que ce trajet n’a pas beaucoup de sens, ni sur le plan géographique, ni sur le plan historique, mais il est plus sportif et adapté aux randonneurs (Morvan, Monts du Forez).

Les randonneurs, sportifs et amateurs de tourisme suivront le GR654. Le balisage bien connu des « GR » est régulier et parfois accompagné de coquilles européennes.

Cet itinéraire fait 300 km de plus que la « Voie historique » et n’hésite pas à faire des détours pour éviter le bitume ou admirer tel ou tel point de vue ou site pittoresque.

L’itinéraire du GR654 permet de voir La Charité (voie du nord) puis longe la Loire jusque Nevers (voie du sud). Il suit enduite le canal du Berry, une variante non historique mais très agréable. Ensuite il rejoint Limoges, Périgueux, Bergerac. Ensuite, le GR654 se divise en deux, soit vers Montréal du Gers (qui se trouve sur la Voie du Puy), soit vers Saint Palais par Sainte Foy, Les Landes, Mont-de-Marsan et Orthez.

Il faudra acheter deux topo-guides : de Vézelay à Périgueux (Réf. 6542), puis Périgueux – Roncevaux (Réf. 6543).

Un chemin part également de Vézelay vers Assise

Associations jacquaires sur la Voie de Vézelay

Les associations jacquaires s’occupent du balisage et de la gestion des refuges pour pèlerins. Leurs sites vous fourniront des informations très utiles.

La carte de la Voie Historique

Via Lemovicensis : carte de Jean-Baptiste Neny
Carte de la Via Lemovicensis créée par le cartographe Jean-Baptiste NENY. Reproduction interdite.