C’est fou le nombre de pèlerins qui, après m’avoir vu marcher (près de 5000 km) en sandales, ont définitivement abandonné leurs bottines sur le bord du chemin.

Eh oui, les sandales, c’est le pied !

Rien de tel que de bonnes sandales de marche pour :

  • sentir la rosée du matin
  • remarquer la couleur de la poussière du chemin
  • se tremper les pieds sans se déchausser
  • sentir ses pieds respirer (c’est mieux que de respirer ses pieds qui sentent !)
  • maudir la boue mais s’en débarrasser à la première flaque venue
  • ne craindre ni le froid ni les ampoules (une paire de chaussettes pendant quelques heures et le tour est joué)
  • ne pas devoir se déchausser quand au refuge on est arrivé
  • avoir un sac léger, léger…
« N’oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux » Khalil Gibran

Vous aussi vous marchez en sandales ? Racontez-moi votre expérience !

Voici ma troisième paire de sandales. Après 2000 km, il est grand temps de les remplacer !

Mes sandales TEVA après 2000 km
Partagez cet article !
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire !