Le matelas, c’est la liberté de dormir n’importe où ou presque, que ce soit en bivouac, chez l’habitant ou dans un gîte qui serait complet. Sur mes chemins, j’ai utilisé pas mal de modèles, de tous budgets, poids, volume et solidité. Voici le résultat de mon expérience sous forme de test (presque) sérieux.

Klymit Inertia

Les 6 matelas testés pour vous, de haut en bas sur la photo :

  • Le tapis de sol en mousse (vert – gris)
  • Quechua, matelas auto-gonflant A200 (vert)
  • Quechua Forclaz Air (rouge)
  • Therm-a-Rest NeoAir X Lite (jaune)
  • Therm-a-Rest Prolite (orange)
  • Klymit Inertia x-lite (orange avec des trous !)

Test de 6 matelas de bivouac

Comparaison des matelas

Prix Poids Volume Confort Verdict
Quechua Forclaz Air 40 euros 510 gr ++++ +++++ +++++
Therm-a-Rest NeoAir X Lite 140 euros 350 gr ++ +++++ ++++
Le tapis de sol en mousse 5 euros 230 gr + ++ +++
Therm-a-Rest auto-gonflant Prolite 100 euros 600 gr ++++ ++ ++
Klymit Inertia x-lite 70 dollars 190 gr +++++ + +
Quechua auto-gonflant A200 30 euros 710 gr + ++ +

 

Les matelas classés par poids

Test du poids des matelas

Le test en vidéo

Le tapis de sol en mousse

Ultra-léger et peu solide(voir l’état du mien !), il n’est pas très confortable (sauf avec un peu d’habitude ou sur un sol mou) mais il s’accroche très facilement au sac et reste le champion toute catégorie du budget (5 euros).

Tapis de sol en mousse

Therm-a-Rest NeoAir X Lite (matelas ultra-léger)

Sa meilleure qualité est son confort identique à un lit, avec un poids et un encombrement mini. Je l’utilise depuis 4 ans.

Le Therm-a-Rest NeoAir X Lite a toutefois plusieurs inconvénients :

  • un prix exorbitant (140 euros)
  • il n’est pas résistant (le mien a crevé après 3 nuits !) et vous devrez avoir obligatoirement une bâche dessous pour le protéger
  • il se dégonfle la nuit
  • il est assez bruyant (bruit de plastic froissé)
  • il est très long à gonfler

Therm-a-Rest NeoAir X Lite

Therm-a-Rest Prolite (matelas auto-gonflant)

Ce « mini-matelas » m’a accompagnée durant 4 ans en bivouac. Il est assez résistant (je ne l’ai réparé qu’une fois, avec une rustine de vélo).  Le principe est de ne soutenir que le dos, pas la tête (ou pas les jambes, c’est au choix !). Je l’utilisais avec un oreiller d’appoint (un sac de tissu avec mes vêtements). A l’époque, c’était le seul matelas « léger » (400 gr) qui tenait dans mon sac de 28 litres. La technologie a heureusement évolué depuis.

Le modèle « mini-matelas » n’est plus fabriqué par Therm-a-Rest mais la marque propose encore des modèles de matelas dits « auto-gonflants » (pourtant il faut les gonfler ???) plus grands, avec beaucoup d’inconvénients je trouve :

  • Poids (600 gr) et volume importants
  • Faible confort
  • Prix élevé (autour de 80 – 100 euros)

Therm-a-Rest Prolite

Quechua A200 (matelas auto-gonflant)

J’ai emprunté ce matelas à ma fille qui le déteste pour bien des raisons :

  • il n’est pas confortableet se dégonfle
  • il est lourd (710 gr) et volumineux
  • il est relativement cher (30 euros) par rapport au tapis de sol en mousse qui, au moins, ne se dégonfle pas la nuit !!!

Quechua matelas auto-gonflant A200

Klymit Inertia x-lite (inclassable !)

Non, non, ce n’est pas un gilet de sauvetage, c’est bien un matelas !!!

Je l’ai d’une amie de RadioCamino qui m’a raconté qu’elle ne parvient pas à dormir dessus (et pourtant elle est petite et légère). En toute honnêteté, je n’ai pas eu le courage de passer une nuit complète dessus (si vous me promettez un truc sympa en échange, je relève le défi !!!).

Malgré son poids ultra-light (173 gr) et son volume mini (moins qu’une cannette de soda), ce matelas ne passe pas le test du confort. Car le but quand on marche, c’est quand même de se reposer la nuit !

klymit inertia x-lite

Le grand gagnant : Quechua Forclaz Air

J’avoue que ça m’étrangle un peu de donner le premier prix à un matelas de chez Déc…on, enseigne dont j’ai toujours été adversaire (même si j’y vais parfois, oui, je l’avoue). Mais le Quechua Forclaz Air prêté par une amie de mon fils m’a totalement bluffée :

  • Compact et relativement léger (510 gr, moins que le poids annoncé de 550 gr !)
  • Très confortable, moins « glissant » que le Therm-a-Rest
  • Plus résistant (épais) que le Therm-a-Rest
  • Très facile à gonfler (en 10 coups contre 25 pour mon Therm-a-Rest)
  • Et… il ne se dégonfle pas (encore ?) la nuit !!!!

Le tout pour un prix très raisonnable (40 euros). C’est donc un maître-achat incontesté et le grand gagnant de ce test.

Quechua Forclaz Air

Partagez vos expériences !

Et vous, quel matelas prenez-vous en randonnée ? Avez-vous d’autres suggestions ? ou des retours d’expérience sur les matelas présentés dans ce test ? Laissez-moi un commentaire !

Partagez cet article !
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire !